ToLCNDV Information Center - Updates from Syngenta Vegetable Seeds on New Delhi Virus in Cucumber, Melon, and Squash

Centre d'information sur le ToLCNDV

Découvrez les informations pour aider les producteurs de cucurbitacées à faire face au ToLCNDV.

chevron_left
chevron_right
info The information on this webpage reflects industry best practices and should not replace agronomic expert advice. This information alone should not be used to diagnose or treat any crop disease

Syngenta développe une résistance au Tomato Leaf Curl New Delhi Virus pour les cultures de cucurbitacées : concombre, courgette et melon

ND Protected Logo for ToLCNDV-resistant Varieties from Syngenta Vegetable Seeds

Les producteurs des principales zones de production de cucurbitacées sont à la recherche de solutions pour lutter contre un virus émergent qui se propage rapidement, le Tomato Leaf Curl New Delhi Virus (ToLCNDV). C'est pourquoi Syngenta a investi dans la création variétale pour trois cultures clés.

Grâce à cet investissement, il existe aujourd'hui des variétés résistantes à ce virus :

  • Pour les concombres, découvrez notre nouvelle variété Siriana résistante au ToLCNDV.
  • Pour les courgettes, Alpha et Delfos sont nos nouvelles variétés résistantes au ToLCNDV sous abris 
  • Pour les melons, de nouvelles variétés sont en essais sur les melons Piel de Sapo comme par exemple notre variété Bobal. 

Nous avons identifié ce virus comme un problème potentiel pour les cultures de melons, de courgettes et de concombres il y a plusieurs années déjà. Pour cette raison, nos équipes de recherche et développement ont fait de leur priorité l'identification des résistances dans chacun de ces types de cultures afin de soutenir les producteurs.
- Pedro Pleguezuelo, Portefolio Manager Syngenta pour le melon et le concombre.

Qu'est-ce que le New Delhi virus (ToLCNDV) ?

Le virus ToLCNDV a été identifié sur des cucurbitacées, notamment les courgettes, les concombres et les melons, dans des zones de culture clés. Ce virus est particulièrement présent en Italie et en Espagne, et se propage rapidement dans le bassin méditerranéen. 

Si le virus s'installe il entraine une perte de rendements et la qualité des récoltes en raison des dommages causés aux feuilles et aux fruits par les symptômes du virus.

La présence du ToLCNDV (également appelé virus de New Delhi) se manifeste par différents symptômes tels que des feuilles enroulées et recroquevillées , un gonflement des nervures, de la mosaïques jaunes, des plantes chétives et une mauvaise nouaison qui indique une perte presque totale de récolte de courgettes, melons et concombres.

“Ce virus est répandu et particulièrement actif dans le bassin méditerranéen", a déclaré Peter Szungyi, Régional Portofolio de semences potagères de Syngenta pour la pastèque et la courgette.

La pression de la maladie peut être élevée dans les cultures de plein champ, mais les virus tel que le ToLCNDV peuvent aussi être identifiés dans les cultures sous abri protégées où ils peuvent se propager rapidement et causer des dégâts.

L'Espagne, l'Italie et le Maroc sont les zones les plus impactées par le virus à l'heure actuelle, mais il a été mis en évidence dans plusieurs autres régions où la courgette est cultivée comme par exemple en France en 2024.

UPDATES ON ToLCNDV RESEARCH
play_circle
Les recherches sur le virus New Delhi avancent pour apporter résistances et rendement

Le ToLCNDV pour les producteurs

« La priorité numéro un des producteurs devrait être d’empêcher le virus de pénétrer dans les champs et les tunnels, mais nous savons que ce n’est pas toujours possible », a déclaré Szungyi. « C’est pourquoi la découverte de variétés résistantes est une priorité absolue. »

Que la résistance à un agent pathogène soit découverte en croisant du matériel d’élite ou en croisant avec des biotypes sauvages apparentés, les variétés développées et mises à la disposition des producteurs doivent offrir le même potentiel de rendement élevé, les mêmes bonnes caractéristiques végétales et la même qualité de fruit qu’ils sont en droit d’attendre.

 Grâce à l'efficacité d'une méthodologie de sélection basée sur les données, les chercheurs de Syngenta peuvent identifier et sélectionner des lignées parentales à haut potentiel pour concentrer leurs efforts sur le développement de la résistance au virus New Delhi et, en retour, offrir des variétés plus performantes aux producteurs.

What crops are you interested in?*
Peter Szungyi Syngenta Vegetables Portfolio Manager for Watermelon and Squash

Empêcher le vecteur du virus ToLCNDV, tel que les Aleurodes, de pénétrer dans les champs et les tunnels devrait être une priorité absolue pour les producteurs, mais nous savons que ce n'est pas toujours possible. Notre assortiment de variétés résistantes au ToLCNDV offre aux producteurs une autre protection supplémentaire contre cette maladie dommageable."

Peter Szungyi, Regional Portfolio Manager pour la pastèque et la courgette. 

Questions fréquemment posées sur le ToLCNDV